27 octobre 2018

On the brinks

4° de couverture : "L'IRA a descendu un maton. La punition sera exemplaire, Sam Millar le sait… Enfermé à l'âge de 17 ans dans la prison de Long Kesh, il en sort broyé. Il tente sa chance outre-Atlantique comme croupier. Mais le rêve américain tourne court et il doit s'inventer un destin. Le 5 janvier 1993, il braque le dépôt de la Brinks, à Rochester. On the Brinks est le récit autobiographique de cette vie hors norme." De Sam Millar, Traduit de l'anglais (Irlande) par Patrick Raynal, Seuil, 2013, Points policier 3390, ... [Lire la suite]

20 septembre 2018

Rouge est le sang

4° de couverture : "Au cœur du conflit nord-irlandais, un militant de l’IRA disparaît mystérieusement. Vingt ans plus tard, son fils, Paul Goodman, se fait embaucher aux abattoirs de la région. Il pénètre un univers baigné de sang, gouverné par des êtres violents. Une cathédrale impie de la mort, un étrange miroir des fantômes dont il est lui-même prisonnier et que son arrivée va libérer…" De Sam Millar, Traduit de l'anglais (Irlande) par Patrick Raynal, Fayard, 2010, Points policier, n°3166, 280 pages.
20 juillet 2018

Poussiere tu seras

4° de couverture : "Adrian Calvert, 14 ans, a disparu. Dans le salon poussiéreux du barbier, les lames de rasoir s’activent et les langues se délient : ce n’est pas la première disparition dans la région. Depuis plusieurs années, des jeunes manquent à l’appel dans l’orphelinat voisin. Personne ne sait ce qu’ils sont devenus. Récemment, la pluie cinglante a exhumé des os autour d’une clinique désaffectée. Des os d’enfants…   Lauréat du Brian Moore Short Award en 1998, l'Irlandais Sam Millar est un ancien combattant de l’IRA,... [Lire la suite]
22 mai 2018

UN SALE HIVER

4° de couverture : "Drapé dans le peignoir rose de sa compagne, entre bouteille de lait et journal du matin, Karl Kane découvre une main, soigneusement sectionnée, sur le seuil de sa porte. La deuxième en quelques semaines. Stimulé par la promesse d’une récompense conséquente ? un homme d’affaires local craint que l’image de Belfast souffre de ce début d’épidémie ?, Kane se lance dans l’enquête. De bars louches en bordels sordides, il doit percer le cœur du mal." Extrait : " Le Motel Royal n'avait l'air ni royal ni d'un motel,... [Lire la suite]