Aux Vents des Mots

20 mars 2019

La promesse

T

4° de couverture :

"Ex-flic des homicides à Melbourne, Darian Richards a laissé derrière lui un cortège de vies anéanties, de familles en deuil, de réponses impossibles à donner. Épuisé par cette litanie de souffrances, il a pris une retraite solitaire dans le Queensland, loin des villes et de leurs turpitudes. Mais les démons sont partout. Et dans la région, depuis quelques mois, des adolescentes disparaissent sans laisser de traces. La police locale parle de fugues. C’est en général ce qu’on dit quand on ne retrouve pas les corps, Darian le sait, mais il ne veut plus s’en mêler.
Ce n’est plus son histoire. Et pourtant… malgré la promesse qu’il s’est faite de se tenir éloigné des tragédies, l’idée de laisser toutes ces familles sans réponses le hante. Aussi décide-t-il de prendre les choses en main. Mais à sa façon cette fois, sans s’encombrer du protocole. Il est loin d’imaginer ce qui l’attend.
 
Avec son sens phénoménal de l’intrigue, du suspense et son empathie pour son personnage principal, on comprend aisément que Tony Cavanaugh ait été comparé par une presse unanime à Michael Connelly. La ressemblance a néanmoins ses limites. Richards est beaucoup plus sombre et sans compromis que son alter ego américain, Harry Bosch.
"

De Tony Cavanaugh,

Traduit de l'anglais ( Australie) par Paul Benita,

Sonatine, 2018,

420 pages.


19 mars 2019

Chips et biscotte

M

4° de couverture :

"Une histoire craquante d’amitié, de partage et d’attention
Tout oppose Chips et Biscotte : leur forme, leurs passions, leurs goûts…Page à page, ils vont déballer tous les éléments qui témoignent de cette différence : Chips aime le cerf-volant, Biscotte aime le ukulélé. Chips se régale d’un gigantesque cornet de glace, Biscotte lui préfère une tranche de pastèque juteuse. On pourrait les croire à l’opposé l’un de l’autre ou complémentaires. On pourrait croire que tout les oppose, mais quand Chips et Biscotte décident d’aller pique-niquer au parc, ils nous montrent que les différences n’excluent en rien le partage. “Chips et Biscotte” est un album sur « l’autre », celui qui est différent, dans les moments complices, comme dans les plus grandes attentions. Tout sépare Chips et Biscotte dans leurs aspirations, mais assurément c’est une grande amitié qui les réunit."

De Mickaël Jourdan,

Rouergue, 2019,

4 ans et +,

40 pages.

Posté par AVDM à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 mars 2019

L'amitié des abeilles

JL Trassard L'amitié

4° de couverture :

"Éleveur d’abeilles, commis de ferme, chasseur de taupes, propriétaires terriens… les personnages de ces nouvelles sont solitaires, repliés sur eux-mêmes, à l’écoute de leurs fantasmes. Tous présentent le profil émacié d’êtres déçus par les autres hommes. Ils laissent croître une tension qui les mène vers l’intimité avec les choses et les forces de la nature. "

De Jean-Loup Trassard,

Gallimard, 1961,

Le temps qu'il fait,

80 pages.

15 mars 2019

La fée sorcière

B

4° de couverture :

"Marine en a assez d'être une fée. Elle en a assez de devoir toujours être gentille et propre, de prendre une voix de miel et de ne jamais tacher sa robe. Finalement, c'est ennuyeux d'être une gentille petite fée. Pas très loin, dans le bois, il y a bien plus interessant : il y a les sorcières. Marine se dit qu'après tout, ça doit être plus amusant. Et petit à petit, notre fée apprend la vie de sorcière et ça lui plaît, peut-être même trop..."

Texte de Brigitte Minne,

Illustrations de Carll Cneut,

Texte français de Maurice Lomré,

Ecole des Loisirs, 2017,

Pastel

6 ans et +.

 

Posté par AVDM à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 mars 2019

Danse avec l'ange

A

4° de couverture :

"Dans une banale chambre d'hôtel au sud de Londres, un jeune Suédois est retrouvé sauvagement assassiné. Peu de temps après, un meurtre tout aussi sadique est commis à Göteborg. Des indices semblent pourtant relier les deux crimes : des empreintes sanglantes qui, chaque fois, laissent imaginer une danse macabre.

Ce roman est le premier d'une série mettant en scène le commissaire Erik Winter, célibataire de trente-sept ans, dandy qui aime John Coltrane et les chemises anglaises.
Thriller réaliste, polar extrême sur l'aliénation, la dégradation et les secrets qui hantent les consciences, Danse avec l'ange subjugue par sa vigueur, son empathie et son humour noir."

De Ake Edwardson,

Traduit du suédois par Anna Gibson,

Jean-Claude Lattes, 2002,

10x18 n° 3674,

430 pages.

Posté par AVDM à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


13 mars 2019

Le train des souris

H

4° de couverture :

"Pour décider ses sept petits à aller à l'école, Maman Souris a une idée formidable: Maman Souris invente une voie ferrée qui passe sous un tunnel. Tous les matins, elle se met sur les rails et fait la locomotive. Ses sept enfants et tous les amis s'accrochent à elle, comme des wagons."

De Haruo Yamashita & Kazuo Iwamura,

Ecole des Loisirs, 1986,

3 ans et +.

 

Posté par AVDM à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mars 2019

Un cri si lointain

A

4° de couverture :

"Avec son sens aigu du dialogue, une intrigue très efficace et un fond de noirceur désespérée qui n'est pas sans rappeler les premiers livres de James Ellroy, on doit tenir Ake Edwardson pour une des révélations du polar scandinave.
Gérard Meudal, Le Monde
La canicule produit de drôles d'effets à Göteborg, en cette fin d'été. Tensions exacerbées, violences, affrontements quotidiens dans les rues, la ville est en ébullition. Quant au commissaire Erik Winter, il se laisse pousser les cheveux, fait du vélo et se baigne chaque jour dans la mer, en se demandant combien de temps encore il pourra résister aux pressions d'Angela, qui menacent durement sa vocation de dandy célibataire. Puis, une nuit, le corps d'une inconnue est découvert près d'un lac des environs.

Plongée vertigineuse dans une histoire de solitude et de dépossession, cette seconde enquête d'Erik Winter touche aussi au monde secret des bikers scandinaves et nous entraîne jusqu'au Danemark."

De Ake Edwardson,

Traduit du suédois par Anna Gibson,

Jean-Claude Lattes, 2003,

10x18 n° 3676,n

520 pages.

09 mars 2019

Pas de loup

J

4° de couverture :

"À pas de loup vers la nuit, de tout petits mots deviennent de grandes aventures... La balade nocturne d'un vaillant petit lapin au pays des sons qui racontent des histoires. Mais il est où, le loup ?... Chuuut, dodo !"

De Jeanne Ashbe,

0 ans et +,

Ecole des Loisirs, 2008,

Pastel.

Posté par AVDM à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 mars 2019

Marconi Park

A

4° de couverture :

"Alors que les jours rallongent et que le printemps s’installe à Göteborg, Winter semble enfin retrouver la bonne humeur. Mais la sombre réalité va bientôt le rattraper car, cette année, le réveil après l’interminable hiver sera particulièrement violent.
Un matin très tôt, Winter se retrouve face à un cadavre dont la mort été très brutale : la  tête est enfouie dans un sac en plastique et sur son corps est posé un petit bout de carton sur lequel figure une lettre tracée en peinture noire.
Il y aura d’autres victimes, à Göteborg mais aussi à Stockholm, toutes accompagnées des lettres gribouillées avec la même peinture noire. Constituent-elles un mot, un puzzle ? L’assassin joue-t-il avec lui ? Winter est pressé, il est sur le point de céder à la panique. Quel est le lien entre tous ces meurtres…?"

De Ake Edwardson,

Traduit du suédois par Rémi Cassaigne,

Jean-Claude Lattès, 2016,

10x18 n° 5251,

400 pages.

07 mars 2019

Une histoire à grosse voix

E

4° de couverture :

"« Dis Papounet, tu nous racontes une histoire à grosse voix ? » demandent les trois petites grenouilles installées dans le grand lit. Papa doit d’abord échauffer sa voix, puis éteindre la lumière.

« Oh là là, quelle grosse voix, s’inquiètent les enfants. Où est mon doudou ? Et si on allumait une petite lampe… »

De Emile Jadoul,

Ecole des Loisirs, 2018,

Pastel,

3 ans et +.

Posté par AVDM à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,