p; bAYARD lA V2RIT2

4° de couverture :

"Aucun lecteur sensé ne peut croire en la solution invraisem­blable proposée à la fin du célèbre roman policier Dix petits nègres.
En donnant la parole au véritable assassin, ce livre explique ce qui s’est réellement passé et pourquoi Agatha Christie s’est trompée."

Magistrale démonstration comme toujours mais Pierre bayard n'aurait-il pas lui-même été abusé ?

Extrait : "Or nous avons besoin que l'on nous raconte des histoires, même si celles-ci nous font peur." [p128]