A     A

D'Alexandra Marinina,

Traduit du russe par Galia Ackerman & Pierre Lorrain,

Seuil 1998,

Points policier n° P649,

400 pages.