K     K

De Kerry Greenwood,

Traduit de l'américain par Christine Barbaste,

10/18, 2006,

230 pages.