23 mai 2018

Histoire du chat et de la souris qui devinrent ami

4° de couverture : " Max est l’humain de Mix et Mix est le chat de Max. Ils grandissent ensemble, ils sont amis pour de vrai. Lorsque Max part faire ses études, il emmène son chat bien-aimé. Max est souvent absent et Mix, devenu vieux et aveugle, passe de longues journées solitaires. Un jour un bruit suspect lui révèle la présence dans la maison d’une souris mexicaine sympathique, bavarde et trouillarde qu’il baptise Mex. La souris raconte le monde visible à Mix, qui l’emmène en balade et lui donne un coup de main quand il... [Lire la suite]

04 mai 2018

Une femme infréquentable

     De Chris Dolan, Traduit de l'anglais (Ecosse) par David Fauquemberg, Métailié noir, 2018, 350 pages.  
12 juillet 2017

Les enfants d'Achille et de Nike

     De Martine Segalen, Métailié, 1994, 2017, Coll Traversées, 270 pages.  
30 juin 2017

Lagos lady

     de Leyle Adenle, Traduit de l'anglais (Nigéria) par David Fauquemberg, Métailié, 2016, 330 pages.  
07 octobre 2016

LA MONTAGNE ROUGE

     Extrait : "La pluie tombait avec presque latensité que la veille. Le répit avait été de courte durée. La température avoisinait les dix degrés." [p30] Dans cette troisième (et peut-être dernière) enquête de la "police des rennes" olivier Truc nous emmène en Suède et nous plonge dans une partie peu glorieuse de notre passé. De Olivier Truc, Métailié, 2016, 500 pages    
27 mai 2016

LES COULEURS DE LA VILLE

     Extrait : "Tout a commencé par les flûtes. Des notes éthérées, métalliques, qui semblaient trop aiguës pour des oreilles humaines, comme si l'on avait eu, soudain, l'ouïe d'un chien." [p76] Manipulation, fausses infos, coup bas dans cette enquète qui nous ballade de l'Ecosse à l'Irlande. De liam Mcilvanney, Traduit de l'anglais (Ecosse) par David Fauquemberg, Métailié, 2010, Bibliothèque écossaise, 300 pages.  

28 mars 2015

MEMOIRES POSTHUMES DE BRAS CUBAS

              Extrait : " Voyons bien la scène : dans une petite maison de la Gambôa, deux personnes qui s'aiment depuis longtemps, l'une penchée vers l'autre, lui donnant un baiser sur le front, et l'autre reculant, comme au contact de la bouche d'un cadavre." p187] Un mort qui nous raconte sa vie, seul Machado de Assis pouvait l'inventer. De J. -M. Machado de Assis, Traduit du portugais (Brésil) par R. Chadebec de Lavalade, Métailié, 2000, Suites n°33, 270 pages.
06 novembre 2014

HERETIQUES

     Ce sont des histoires d'exil et d'immigration que nous raconte là, dans son style flamboyant, Léonardo Padura. Construit autour du périple abominable du Saint Louis, le roman explore la vie des générations futures et suivantes d'une même famille : les Kaminsky, et nous emmène de l'Amsterdam de l'âge d'or de la peinture au Cuba post Batista.   Extrait : " Ce qui affecta le plus Daniel dans cette même Cuba, légère et festive, fut de voir la propagande antisémite atteibdre des sommets imprévisibles dans... [Lire la suite]
Posté par AVDM à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
25 octobre 2014

LE DETROIT DU LOUP

Après "Le dernier Lapon", Olivier Truc récidive avec "Le détroit du loup" qui s'ouvre par le récit de la migration des rennes. Un jeune berger se noie en accompagnant les bêtes : accident ? Peut être pas, car ce n'est que le début d'une série de morts toutes plus suspectes les une que les autres. Les paysages sont magnifiques, les descriptions à couper le souffle, le jour omniprésent (c'est le printemps, avec des durées d'ensoleillement quotidiennes de plus de 18h) mais c'est aussi pour l'auteur l'occasion de nous en apprendre encore... [Lire la suite]
Posté par AVDM à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 mars 2013

A TOUS ET A PERSONNE

Notre détective bolognaise revient dans un roman qui, une fois de plus, fait la part belle aux souvenirs. Nostalgie quand tu nous tient !     Extrait " Nous descendons doucement vers le centre-ville. Les essuie-glaces balaient en grinçant deux ou trois gouttes de pluie, sous un ciel bleu déluge parsemé de quelques petites taches noires comme des empreintes digitales." [p183] De Grazia Verasani, Traduit de l'italien par Gisèle Toulouzan et Paolo de Luca, Métailié, 2012, 235 pages.