22 septembre 2015

Pietra viva

     De Léonor de Récondo, Sabine Weispieser, 2013, Points n° 4012, 180 pages.  

23 mars 2013

DE LA, ON VOIT LA MER

Une femme, deux hommes, banal me direz-vous ! Mais là c'est l'écriture de Philippe Besson, tout en demi teinte, en "persienne", en légéreté qui vous emporte sous le soleil de l'été toscan. Magistral !     Extrait : "La mer est tranquille, ses flots miroitent. C'est une mer qu'on abandonne, qu'on déserte peu à peu." [p39] De Philippe Besson, Julliard, 2013, 205 pages.
Posté par AVDM à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 mars 2012

L'offense

     De Francesco de Filippo, Traduit de l'italien par Serge Quadruppani, Métailié, 2011, 220 pages.
Posté par AVDM à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 mai 2011

La nuit du grand boss

     De Fruttero et Lucentini, Traduit de l'italien par Jean-Claude Zancarini, Grasset, 1980, Livre de poche n° 6826, 850 pages.
15 mai 2010

QUO VADIS, BABY ?

Du polar noir, très noir, porté par une écriture puissante !Avec Giorgia Cantini, Grazia Verasani a su créé un personnage de détective féminin fort et attachant et on attend avec impatience la traduction de son 3° roman en français.Extrait : "L'impression que j'ai souvent depuis que je fais ce travail, c'est que la vie, pour être vécue dignement, devrait être une longue scène muette." [p94]      De Grazia Verasani,Traduit de l'italien par Serge Quadruppani,Métailié, 2006,Collection Suites,210 pages.
30 avril 2010

ODYSSEE PASTORALE

De la plaine de la Crau à l'Ethiopie en passant par l'Espagne, la Grèce, la Transylvanie... (et j'en oublie), Lionel Roux, avec ses splendides photos en noir et blanc a su saisir une pulsation, une respiration primitive comme un des premiers cris de l'humanité.      De Lionel Roux,essai de Jean-Paul Curnier,Textes de Patrick Fabre, Alain Guyard, Lionel Roux,Actes Sud, 2009.
21 avril 2010

VITE ET NULLE PART

Une ville de l'Italie, où s'affrontent identité et pseudo-modernité, un crime brutal et une détective privée qui n'est pas sans rappeler d'autres grandes dames du policier contemporain... bref un roman réussi qui nous emmène "derrière le miroir".C'est le deuxième roman de Grazia Verasani traduit en français (un grand merci aux éditions Métailié et à sa traductrice Anaïs Bokobza pour leur superbe travail) les suivants sont, maintenant, attendus avec impatience. Extrait : "Dans le noir, je vois ma mère pieds nus le... [Lire la suite]