18 juillet 2017

Les jours fragiles

     De Philippe Besson, Julliard, 2004, 10/18 n° 4406, 150 pages.  

23 mars 2013

DE LA, ON VOIT LA MER

Une femme, deux hommes, banal me direz-vous ! Mais là c'est l'écriture de Philippe Besson, tout en demi teinte, en "persienne", en légéreté qui vous emporte sous le soleil de l'été toscan. Magistral !     Extrait : "La mer est tranquille, ses flots miroitent. C'est une mer qu'on abandonne, qu'on déserte peu à peu." [p39] De Philippe Besson, Julliard, 2013, 205 pages.
Posté par AVDM à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,