13 septembre 2016

Elling

     De Ingvar Ambjornsen Traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud, Gaïa, 2008, Babel n° 1121, 340 pages.