Goddyn 6

4° de couverture :

"Orville ne percevait rien d'autre que le vent et la discussion tranquille d'un groupe d'hommes regardant vers le nord. Il posa la main sur la poignée de son sabre, s'apprêta à bondir, mais il la relâcha et descendit à reculons.

— Il y a effectivement des guetteurs. Nous allons faire un détour, Rosa. Je ne sais pas pourquoi je ne les ai pas attaqués. J'aurais pu les tuer avant même qu'ils réalisent que j'étais là.

— Tu voulais les manger ?

— Non ! Bien sûr que non.

— Alors tu as bien fait. Leur vie mérite que nous marchions un peu.

 

« C'est une histoire de sang, le sang des rois, dispersé par l'adultère dans les veines de rejetons qu'une inquisition, la Garde, élimine sans pitié. Bref, on s'engouffre dans une lecture passionnante, tantôt à la vitesse d'un torrent, tantôt avec la majesté d'un fleuve. » Jean-Claude Vantroyen"