K

4° de couverture :

"«Parce que nous sommes des hommes forgés par nos rêves. Parce que sans nos rêves, nous sommes morts.»
Après Courir ou Mourir, Kilian Jornet reprend la plume. Avec La Frontière invisible, celui que l’on surnomme «l’ultra-terrestre» livre une réflexion intime et poignante sur son amour des sommets, son besoin de solitude et son attirance pour les défis les plus insensés : records d’ascension du mont Blanc, du Cervin, etc. Grâce à un style très personnel où il mêle harmonieusement fiction et réalité, Kilian Jornet révèle la complexité de son identité tout en assumant ses choix. Pour lui, «vivre sans prendre de risques n’est pas vivre».
Un ouvrage authentique, intense et terriblement humain, à l’image de son auteur
"

De Kilian Jornet,

traduit de l'espagnol par Patricia Jolly,

Arthaud, 2017,

270 pages.