P

4° de couverture :

"Paul Bedel, paysan de la pointe de la Hague, est resté par choix à la traîne du progrès. Prônant une existence réglée par la nature, il se fait le héraut d’un monde voué à disparaître. Et s’il vous présentait ses vaches, vous révélait les coins où pêcher le homard, ou vous parlait tout simplement de ses coups de gueule et de ses coups de vie ?
À 82 ans, il nous offre un « testament », drôle et riche d’enseignements : le récit d’un homme bon, qui se lit comme on boirait une tasse de café accompagnée de petits-beurre, sur une table en bois patinée par les ans."

De Paul Bedel & Catherine Ecole-Boivin,

Préface de Claudie Gallay,

Presses de la Renaissance, 2009,

J'ai lu n° 9818,

Témoignages,

220 pages.