11 mars 2017

LES DOUTES D'AVRAHAM

     Dror Mishani s'essaye à la double narration. Classique, mais quand c'est bien fait, cela marche toujours. Extrait : " Dès que la température chutait ou qu'il pleuvait, elle était heureuse. Mais si le ciel s'éclaircissait et l'air tiédissait, voire devenait presque chaud, elle évoquait la neige à Bruxelles sans arriver à masquer la nostalgie qui marquait son visage et sa voix." [p14] De Dror Mishani, Traduit de l'hébreu par Laurence Sendrowicz, Seuil policiers, 2017, 270 pages.  
Posté par AVDM à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,