A     A

DE Alexandra Marinina,

Traduit du russe par Galia Ackerman et Pierre Lorrain,

Seuil, 2001,

Points policier n° 1016,

330 pages.