I     I

Une fois de plus, Irvin Yalom use d'un subterfuge pour nous faire découvrir partie de la philosophie de Friedrich Nietzsche.

Extrait : "Vous me disiez que Darwin avait rendu Dieu obsolète et que, de la même manière que nous avions créé Dieu, nous l'avions tous tué." [p232]

De Irvin Yalom,

Traduit de l'anglais (Etats-unis) par Clement Baude,

Galaade, 2007,

Livre de poche n° 31760,

500 pages.