24 mars 2015

REVES OUBLIES

Contrainte de s'exiler en France, au tout début de la guerre civile espagnole une famille tente de se reconstruire malgrè les vicissitudes de l'époque : arrestation, deuxième guerre mondiale ... L'écriture est légère, sensible, délicate comme ces haikus qui illuminent le texte. Extrait : "Oublions cela et rappelons-nous uniquement la chaleur qui circulait entre nous tous aujourd'hui. Les regards brillaient, les bouches s'enivraient. Malgrè des telos orageux et glacials, nous sommes toujours là, ensemble." [p113] ... [Lire la suite]