Entre un père tyrannique, une femme alcoolique et un pays qui se transforme, un vieil homme lutte pour garder sa dignité.

Extrait : "Nous entrons. La chaleur nous met immédiatement la goutte au nez. Le dedans vaut le dehors : un éclairage terne ; des tables sombres, disposées en rangées comme dans une salle de classe. " [p125]

V     V

De Valéri Popov
Traduit du russe par Hélène Henry,
Fayard 2005,
330 pages.