Du polar noir, très noir, porté par une écriture puissante !
Avec Giorgia Cantini, Grazia Verasani a su créé un personnage de détective féminin fort et attachant et on attend avec impatience la traduction de son 3° roman en français.
Extrait : "L'impression que j'ai souvent depuis que je fais ce travail, c'est que la vie, pour être vécue dignement, devrait être une longue scène muette." [p94]

G     G

De Grazia Verasani,
Traduit de l'italien par Serge Quadruppani,
Métailié, 2006,
Collection Suites,
210 pages.