Le jeune propriétaire d'une galerie d'art New Yorkaise expose une série de dessins d'une qualité exceptionnelle. Où et pourquoi leur auteur supposé à-t-il disparu ?  Et voilà qu'un policier à la retraite reconnait dans certains portraits ceux d'enfants assassinés des années plus tôt. Quel lien peut-il y avoir entre cette oeuvre monumentale et ces crimes ? Pour le savoir lisez au plus tôt le roman de Jesse Kellerman.

Il s'agit du premier roman traduit en français, d'un jeune auteur américain. Une  intrigue solide et bien construite, des personnages étoffés, plusieurs coups de théâtre, une narration à la première personne qui impose un rythme soutenu : bref ! une réussite.

A quand le prochain ?

Extrait :"Au début, je me suis mal comporté. Je ne vais pas vous mentir, alors autant jouer cartes sur table dès maintenant : si j'aimerais croire que je me suis racheté par la suite, il ne fait aucun doute que mes intentions, du moins au début, ont manqué quelque peu de noblesse."[p11]

image001     image001

De Jesse Kellerman,

Traduit de l'américain par J. Sibony,

Editions Sonatine, 2009,

480 pages.